Diabète Mellitus

Le diabète mellitus est une des maladies endocriniennes les plus fréquentes aussi bien chez le chien que chez le chat.

De nombreux propriétaires d'animaux diabétiques ont des difficultés à comprendre la maladie et la gestion thérapeutique. Le diabète est souvent considéré comme une maladie frustrante avec peu de chance de guérison. Afin d'aider les propriétaires et de les sensibiliser sur cette maladie, cette page reporte les questions qui sont posées le plus fréquemment aux vétérinaires. Chaque question est suivie d'une brève réponse. 
Au cas où le lecteur voudrait recevoir un complément d'informations, il pourra contacter le Dr. Eric Zini, responsable du secteur spécialisé en Médecine Interne, à l'adresse e-mail suivante: info.novara@anicura.it 

Qu'est-ce que le diabète mellitus? 
Le diabète est un dérèglement du métabolisme des glucides à la suite d'une déficience absolue ou relative en insuline. Les chiens et les chats diabétiques ne peuvent maintenir sous contrôle la concentration du glucose dans le sang et donc celle-ci augmente (Hyperglycémie). 

Qu'est-ce que l'insuline? 
L'insuline est une hormone produite par les cellules bêta du pancréas. La fonction principale de l'insuline est celle de maintenir dans des valeurs normales la concentration du glucose dans le sang et de transformer l'énergie en excès sous forme de réserve (graisse). Les organes sur lesquels l'insuline exerce sa fonction sont les muscles du squelette, le tissu adipeux et le foie. 

Comment est classifié le diabète et quelles en sont les causes? 
Chez le chien la forme de diabète la plus diffuse est le diabète de type 1. Dans ce cas, on observe une production réduite d'insuline par les cellules bêta à cause de leur destruction. Les causes du diabète ne sont pas complètement claires chez le chien, mais on suppose que différents facteurs y contribuent parmi lesquels, surtout, l'auto-immunité. 
Chez le chat la forme de diabète la plus commune est le diabète de type 2. Dans ce cas, avec une production réduite d'insuline par les cellules bêta, on observe une perte de sensibilité des tissus à l'insuline (insulino-résistance). Chez le chat diabétique, plusieurs études ont démontré que l'obésité est un facteur important pour une prédisposition à cette maladie ; d'autres facteurs sont l'inactivité et une mauvaise alimentation. 
L'apparition du diabète chez le chien et chez le chat peut être favorisée par différentes maladies prédisposantes parmi lesquelles l'hyperadrénocorticisme (ou maladie de Cushing), l'hypersomatotropisme (ou acromégalie), les infections chroniques, les tumeurs du pancréas et les pancréatites, et par l'administration prolongée de médicaments comme les corticostéroïdes et les progestatifs. 

Quels sont les symptômes du diabète? 
Les symptômes les plus typiques du diabète chez le chien et chez le chat sont l'augmentation de la miction et l'augmentation de la soif (polyurie et polydipsie), un appétit excessif (polyphagie) et une perte de poids. Dans certains cas, les chats ont une démarche plantigrade à cause de la neuropathie diabétique, et les chiens ont des difficultés visuelles à cause du développement de la cataracte diabétique. 

Comment faire le diagnostic du diabète? 
Le diagnostic du diabète chez le chien et chez le chat est confirmé par la présence d'une hyperglycémie (augmentation du sucre dans le sang), par une perte de glucose dans les urines (glycosurie) et par l'augmentation des fructosamines dans le sang. Les fructosamines sont des protéines qui se lient de manière irréversible au glucose ; les fructosamines augmentent lors d'hyperglycémie. 

Comment traiter le diabète? 
La thérapie utilisée pour le diabète consiste dans l'administration d'insuline et dans la prescription d'un régime pauvre en glucides. Les médicaments alternatifs à l'insuline, comme certains hypoglycémisants oraux, ont démontré une efficacité insuffisante ou nulle chez le chien et chez le chat diabétiques, donc pour cela ils ne sont pas conseillés. 

Comment administrer l'insuline? 
L'insuline s'administre par voie sous-cutanée avec des seringues spécifiques. Dans la majeure partie des cas, l'administration de l'insuline s'effectue deux fois par jour, pendant ou tout de suite après les repas. L'insuline est une protéine délicate, donc il est important de conserver son flacon dans le frigidaire. Etant donnée la fragilité de l'insuline, le flacon doit être agité en le retournant délicatement avant son administration. Selon le type d'insuline prescrit, des attentions particulières peuvent être recommandées : pour cela il vaut mieux demander des conseils à son propre vétérinaire. 

A quoi servent les courbes de glycémie et comment se font-elles? 
Les courbes de glycémie servent au vétérinaire pour comprendre si la dose d'insuline prescrite pour l'animal diabétique est correcte. Les courbes de glycémie peuvent être effectuées au sein des structures vétérinaires ou chez soi. Dans ce dernier cas, la courbe est faite par le propriétaire en utilisant un glucomètre portable. La courbe de glycémie prévoit la détermination de la glycémie toutes les 2 heures sur une période de 12 heures. 

Combien de contrôles doivent être effectués chez le vétérinaire? 
Les visites chez le vétérinaire servent à vérifier si le contrôle du diabète est adéquat. Les visites sont hebdomadaires ou tous les 15 jours en phase initiale et, ensuite, elles deviennent trimestrielles ou ont lieu tous les 4 mois lorsque le contrôle optimal du diabète sera atteint. 

Combien de temps vit un animal diabétique et quelle est sa qualité de vie? 
De récentes études ont démontré que les chiens et les chats diabétiques vivent plusieurs années si la maladie est bien contrôlée. La qualité de vie est parfaite. Toutefois, si des complications se présentent ou si d'autres maladies se développent, l'espoir de vie et la qualité peuvent se réduire considérablement. 

Quelles sont les complications du diabète et qu'est-ce que la cétoacidose? 
La complication la plus fréquente di diabète chez le chien et chez le chat est la cétoacidose. D'autres complications sont les infections des voies urinaires et de la peau, la cataracte diabétique (fréquente chez le chien, rare chez le chat) et les neuropathies. 
La cétoacidose chez le chien et chez le chat se développe plus facilement lorsque d'autres maladies concomitantes sont présentes ou lorsque le diabète n'est pas suffisamment contrôlé. La cétoacidose est caractérisée par la production en excès de substances qui intoxiquent l'organisme : les corps cétoniques. Les signes cliniques plus fréquents de la cétoacidose chez le chien et chez le chat sont la faiblesse, l'apathie et des vomissements. Souvent, les chiens et les chats ayant la cétoacidose se présentent en décubitus latéral, ils sont hypothermiques et on un air fortement abattu. 
Les animaux ayant la cétoacidose diabétique nécessitent d'une hospitalisation immédiate dans une structure vétérinaire équipée où il sera possible d'effectuer le monitorage de la glycémie, du pH et des électrolytes dans le sang (gazométrie artérielle), et où il sera possible de prodiguer les soins médicaux continus, 24 heures sur 24. Si la cétoacidose n'est pas traitée comme il se doit ou si le diagnostic est tardif, elle pourra entraîner la mort. 

Qu'arrive-t-il si la dose d'insuline administrée est excessive et si l'hypoglycémie fait son apparition? 
Si la dose administrée à un chien ou à un chat diabétique est excessive par rapport aux besoins, la glycémie se réduira de manière excessive (hypoglycémie). Dans certains cas, si la glycémie est très basse (inférieure à 50 mg/dl) des symptômes neurologiques apparaitront tels que des tremblements et un état d'agitation. Dans les cas les plus graves (glycémie inférieure à 30-40 mg/dl), l'hypoglycémie peut causer des convulsions. L'hypoglycémie grave, si elle n'est pas corrigée, pourra provoquer la mort de l'animal. 
L'hypoglycémie peut être corrigée, même si le résultat obtenu sera de faible importance, en administrant un petit repas complémentaire. Si l'hypoglycémie est grave, il faudra administrer du sucre, de préférence du miel sur le palais ou sur la langue du chien ou du chat. 

Quelles sont les possibilités de guérir du diabète? 
Les chiens et les chats diabétiques, après quelques semaines ou quelques mois du diagnostic, peuvent ne plus avoir besoin de la thérapie insulinique pour maintenir la glycémie normale. Cette condition prend le nom de rémission clinique du diabète. La rémission est plus probable si le diabète est secondaire à des maladies prédisposantes pouvant se soigner (ex: hyperadrénocorticisme). Chez le chien, la rémission est plus rare que chez le chat. En général, la rémission sera plus probable si le diabète est apparu depuis peu de temps (1-2 semaines jusqu'à 3 mois). 
Chez le chien femelle, le diabète pourra apparaître après 1-2 mois de l'œstrus si un déséquilibre des hormones sexuelles se présente. Dans ce cas l'ovariectomie (stérilisation), si elle est effectuée juste après le diagnostic, favorisera la rémission du diabète. 
Chez le chat, la rémission du diabète peut avoir lieu dans plus de 50 % des cas. Les chats avec un diabète diagnostiqué en âge avancé et les chats qui ont une cholestérolémie normale lors du diagnostic arrivent plus facilement à la rémission. 

Contacts

Questions fréquentes sur le Diabète Mellitus